Les argiles martiennes n’ont pas toutes été formées par l’action de l’eau liquide

13 septembre 2012 par Super Administrateur
Découvertes en 2005, les argiles de l’hémisphère sud de Mars sont souvent considérées comme une preuve de l’existence d’eau liquide sur la planète rouge à une époque très reculée comprise entre 4,5 et 4 milliards d’années. Mais les travaux d’une équipe franco-américaine menés par des chercheurs de l'Institut de chimie des milieux et matériaux de Poitiers (CNRS/Université de Poitiers) et du Centre de Biophysique Moléculaire à Orléans (CNRS) remettent en cause cette interprétation.

Dans un article à paraître le 9 septembre sur le site de la revue Nature Geosciences, ils montrent que ces argiles ont vraisemblablement une origine magmatique. Les nombreuses similitudes entre les argiles martiennes et celles d’origine volcanique récoltées sur l’atoll de Mururoa soutiennent leur hypothèse.

Lire le communiqué de presse

A lire aussi