Partenaires

CNRS


Rechercher


Accueil > Actualités > Archives > 2009

Une nanomachine qui avance au pas cadencé

publié le

Le facteur bactérien de terminaison de la transcription Rho est un moteur moléculaire qui utilise l’énergie issue de l’hydrolyse d’ATP pour se déplacer le long de transcrits ARN et dissocier des duplexes ARN-ADN. En utilisant une nouvelle méthodologie expérimentale développée avec le soutien de l’Agence Nationale de la Recherche et du Conseil Régional du Centre, une équipe du CBM a mis en évidence un mécanisme inédit de contrôle périodique du mouvement de Rho par palpation du contenu chimique de sa « piste » ARN. Ce phénomène de progression au pas cadencé par des contacts moléculaires spécifiques est décrit en détail dans un article paru dans le journal Nature Structural and Molecular Biology.

Lien vers l’article : http://www.nature.com/nsmb/journal/vaop/ncurrent/abs/nsmb.1711.html