Partenaires

CNRS


Rechercher


Accueil > Actualités > Archives > 2012

24.01.2012 - Nouvel article de l’équipe " Senseurs optiques et sondes oligonucléotidiques pour bioanalyses et imagerie "

par Frapart - publié le , mis à jour le

Alcala, M. A., Shade, C. M., Uh, H., Kwan, S. Y., Bischof, M., Thompson, Z. P., Gogick, K. A., Meier, A. R., Strein, T. G., Bartlett, D. L., Modzelewski, R. A., Lee, Y. J., Petoud, S. and Brown, C. K.

Preferential accumulation within tumors and in vivo imaging by functionalized luminescent dendrimer lanthanide complexes

Biomaterials (2011) 32 (35) 9343-9352

Résumé :
Nous avons créé un complexe de dendrimère conçu pour s’accumuler préférentiellement dans des tumeurs de foie et permettant l’imagerie de ces tumeurs par luminescente. Ces dendrimères sont substitués en surface par trente-deux fluorophores naphthalimide et coordinent huit cations d’europium dans leurs branches. Nous avons démontré l’utilité et mesuré les performances de ce complexe de dendrimer luminescent pour la détection des tumeurs hépatiques produites via implantation souscapsulaire directe ou via des injections spléniques de cellules cancéreuses colorectales (CC531) dans des rats du modèle WAG/RIJHSD. L’imagerie luminescente des tumeurs après l’injection du complexe de dendrimère par l’infusion artérielle hépatique a révélé que ce dendrimère podssède la capacité de s’accumuler préférentiellement dans des tumeurs de foie. Un autre volet de cette recherche a indiqué que la luminescence du dendrimère localisée dans des tumeurs hépatiques a persisté in vivo. En raison de l’incorporation des cations de lanthanide, cet agent de luminescence présente une forte résistance contre le photo-blanchissement. Ces études montrent que le complexe de dendrimère a un grand potentiel comme nouvel agent d’accumulation et d’imagerie pour la détection de tumeurs métastasiques du foie dans notre modèle de rat hépatique.