Partenaires

CNRS


Rechercher


Accueil > Actualités > Archives > 2012

20.02.2012 - Thibault Saurat, doctorant de l’équipe " Signalisation cellulaire et neurofibromatose " soutiendra A HUIS CLOS* sa thèse intitulée " Synthèse d’inhibiteurs pyridopyrimidiniques de la voie PI3K/Akt/mTOR et mise au point de tests enzymatiques dans l’évaluation de leurs activités inhibitrices " le vendredi 24 février 2012 à 10h00

par Frapart - publié le , mis à jour le

Thibault Saurat

Discipline : Interface Chimie-Biologie : Systèmes moléculaires à visées thérapeutiques

Soutiendra à Huis Clos*

sa thèse intitulée " Synthèse d’inhibiteurs pyridopyrimidiniques de la voie PI3K/Akt/mTOR et mise au point de tests enzymatiques dans l’évaluation de leurs activités inhibitrices "

Le vendredi 24 février 2012 à 10h00 - Amphithéâtre Charles Sadron, CNRS, Orléans

* Le public peut y assister en signant un accord de confidentialité.

Membres du jury

  • Pr. Fabrice ANIZON Professeur, Université Blaise Pascal, Clermont- Ferrand
  • Pr. Jean-Pierre BAZUREAU Professeur, Université de Rennes 1
  • Pr. Phillipe BOUGNOUX Professeur PU-PH, Université François Rabelais, Tours
  • Dr. Ralf JOCKERS Directeur de Recherche, Institut Cochin
  • Dr. Hélène BENEDETTI Directeur de Recherche, CNRS Orléans – Directeur de thèse
  • Pr. Sylvain ROUTIER Professeur, Université d’Orléans – Directeur de thèse

Résumé

Devant l’incidence de la suractivation de la voie PI3K/Akt/mTOR sur les cancers, nous avons choisi d’inhiber cette voie de signalisation. Etant donné la forte analogie structurale qui existe entre les enzymes PI3K et mTOR, nous avons conçu des inhibiteurs doubles ciblant deux kinases majeures de la voie. Ces inhibiteurs possèdent un noyau original pyrido[3,2-d]pyrimidinique. Afin d’apporter de la diversité fonctionnelle et d’engendrer un effet thérapeutique, les sommets C-4, C-2 et C-7 furent fonctionnalisé séquentiellement selon l’ordre suivant. Tout d’abord, la position C-4 fut fonctionnalisée par des hétérocycles par substitution nucléophile aromatique. Puis divers cycles hétéroaromatiques furent introduits en position C-2 par couplage de type Suzuki-Miyaura. Enfin, des groupements variés furent insérés en position C-7 par différentes réactions. Dans l’étude de l’influence du squelette, l’isomère de position pyrido[2,3-d]pyrimidine fut également synthétisé et fonctionnalisé.
Afin de tester ces inhibiteurs originaux, une plateforme de tests d’activités in vitro a été mise en place où six kits enzymatiques ont été optimisés sur la kinase PI3K, et un test sur mTOR. Ces tests exploitant la méthode de TR-FRET et de bioluminescence ont été validés avec des inhibiteurs de référence basés sur 4 facteurs : la corrélation entre IC50(littérature) et IC50(mesurée), Z’, R², et S/B.
Au final, plus de soixante produits finaux ont été évalués in vitro sur PI3K et mTOR. La moitié présentent une IC50 inférieure à 100 nM et 5 ont des IC50 inférieures à 10 nM. Dans le cadre des échanges du Cancéropôle Grand Ouest, les produits ont été testés sur 6 lignées de cellules cancéreuses.