Partenaires

CNRS


Rechercher


Accueil > Actualités > Archives > 2012

23.10.2012 - "En direct des laboratoires de l’Institut des Sciences Biologiques" : Un petit ARN bactérien qui opère à l’interface de la transcription et de la traduction.

par Frapart - publié le , mis à jour le

La publication

"A role for Rho-dependent polarity in gene regulation by a noncoding small RNA" Genes & Development 26, 1864-1873

de l’équipe "Hélicases et ARN : mécanismes, ciblage et bio-mimétisme"

a fait l’objet d’un article dans "En direct des laboratoires" de l’Institut des Sciences Biologiques.

Résumé :

L’expression des gènes est souvent régulée par de petits ARNs non-codants, qui agissent sur les ARNs messagers lorsque l’étape de transcription est terminée. Le petit ARN ChiX est cependant capable de bloquer la traduction de l’ARN messager chiPQ au moment même de sa synthèse. Il favorise ainsi le recrutement du facteur Rho sur l’ARN messager naissant, arrêtant immédiatement le processus de transcription en cours. Ce mécanisme évite à la cellule de poursuivre la fabrication d’une séquence d’ARN qui ne sera pas traduite en protéine. Cette découverte a été publiée dans la revue Genes & Development par deux laboratoires CNRS, le Centre de génétique moléculaire (CGM) et le Centre de biophysique moléculaire (CBM).