Partenaires

CNRS


Rechercher


Accueil > Actualités > Archives > 2015

Inauguration Spectrométrie de masse et Résonance Magnétique Nucléaire « Un saut technologique pour les sciences du vivant à Orléans » - 05 février 2015 - Orléans

par Frapart - publié le , mis à jour le

Voir l’article paru dans la République du Centre du jeudi 6 février 2015

Grâce à des fonds du Conseil régional et des Fonds européens de développement régional (FEDER) la plateforme RMN liquide du CBM, sous la responsabilité de Céline Landon, se place désormais parmi les mieux équipées de l’hexagone. Un spectromètre 700MHz est dédié à la biologie structurale, un spectromètre 600MHz aux analyses chimiques, alors qu’un spectromètre 400MHz est équipé pour les noyaux non conventionnels. Les projets développés concernent à la fois des recherches fondamentales, par exemple sur des protéines essentielles interagissant avec l’ADN, ou des recherches appliquées au domaine médical comme les peptides antimicrobiens.
Les équipes de Spectrométrie de Masse de la Fédération FR2708 (dirigées par Martine Cadène et Benoit Maunit) se sont associées pour doter les plateformes du CBM et de l’ICOA d’un plateau instrumental ultra-performant. Basé sur deux spectromètres de masse Q-TOF de très haute résolution, dont un à fragmentation ETD unique en France, il offre aux laboratoires de recherche du privé et du public un véritable saut technologique pour l’innovation en thérapeutique et en cosmétique. Ce plateau, cofinancé par les Fonds européens de développement régional (FEDER), la Région Centre, l’université d’Orléans et le CNRS, est labellisé au Pôle de Compétitivité Cosmetic Valley.