Partenaires

CNRS


Rechercher


Accueil > Actualités

Un agent de contraste 3 en 1 pour imager l’activité enzymatique

par Frapart - publié le , mis à jour le

L’imagerie moléculaire vise à observer le fonctionnement des organes et organismes in vivo par des techniques les moins invasives possibles. Cette discipline représente un enjeu considérable pour la recherche biomédicale, le diagnostic et la médecine personnalisée. Elle permet de visualiser des changements physiologiques comme par exemple une activité enzymatique. La visualisation de l’activité des enzymes, impliquées dans de nombreux processus physiologiques et pathologiques, doit permettre de faire à terme des diagnostics beaucoup plus précoces. Deux équipes du CBM(*), en collaboration avec des chercheurs de l’ICSN (Gif-sur-Yvette), ont mis au point un prototype d’agents de contraste dédié à la détection d’une activité enzymatique grâce à trois modes d’imagerie complémentaires : l’Imagerie par Résonance Magnétique (IRM) pondérée en T1, l’IRM pondérée par l’échange chimique (CEST) et l’imagerie optique dans le domaine du visible et du proche infra-rouge. La combinaison de ces trois techniques permet d’obtenir des informations plus sûres.

He J., Bonnet C. S., Eliseeva S. V., Lacerda S., Chauvin T., Retailleau P., Szeremeta F., Badet B., Petoud S., Tóth E. and Durand P.
Prototypes of Lanthanide(III) Agents Responsive to Enzymatic Activities in Three Complementary Imaging Modalities : Visible/Near-Infrared Luminescence, PARACEST- and T1-MRI.
Journal of the American Chemical Society(*), 2016, 138 (9) 2913-2916 - doi : 10.1021/jacs.5b12084

(*) L’illustration de la couverture est issue des travaux des équipes du CBM.