Partenaires

CNRS


Rechercher


Accueil > Actualités > Archives > 2016

Neurofibromatose : comment la protéine Nf1 impacte les processus de mémorisation

par Frapart - publié le , mis à jour le

Des chercheurs du Centre de biophysique moléculaire d’Orléans en collaboration avec l’Institut de génomique fonctionnelle (CNRS/INSERM/Université de Montpellier) ont montré dans une étude publiée dans PNAS que le récepteur 5-HT6 de la sérotonine pourrait représenter une cible thérapeutique prometteuse pour le traitement des déficits cognitifs observés chez des patients atteints de la neurofibromatose.

Cet article a été signalé par l’Institut de Chimie du CNRS sur son site de communication.

Deraredj Nadim W., Chaumont-Dubel S., Madouri F., Cobret L., De Tauzia M.-L., Zajdel P., Bénédetti H., Marin P. and Morisset-Lopez S.
Physical interaction between neurofibromin andserotonin 5-HT6 receptor promotes receptor constitutive activity
PNAS (2016) 113 (43) 12310-12315 - doi : 10.1073/pnas.1600914113