Partenaires

CNRS


Rechercher


Accueil > Plateformes et services > Spectroscopie optique

Spectroscopie optique

Ce plateau technique permet de regrouper en un seul lieu de nombreux appareils de spectroscopie optique pour la caractérisation biophysique d’échantillons biologiques. Destiné en priorité aux équipes du CBM, ce service est également ouvert à la communauté scientifique régionale, nationale et internationale, qu’il s’agisse de laboratoires publics (CNRS, Université,…) ou d’entreprises privées.

→ Contactez-nous

****

Différentes modalités d’utilisation du plateau technique sont possibles :

• La prestation de service : ponctuellement, le personnel de la plateforme peut réaliser une analyse, par exemple pour un test de faisabilité.
• L’accès encadré : le personnel de la plateforme encadre et accompagne les utilisateurs.
• Le libre accès : les utilisateurs sont formés aux techniques et appareils pour pouvoir ensuite s’en servir en toute autonomie.

Le service de spectroscopie optique propose quatre techniques d’analyse des échantillons :
• La spectroscopie d’absorption UV - visible
• Le dichroïsme circulaire
• La lecture de microplaques
• La résonance plasmonique de surface

Divers petits équipements (frigo, vortex, microcentrifugeuse, micropipettes, étuve pour le séchage des cuves de spectroscopie, bain-marie, …) sont également disponibles sur le plateau.

Spectroscopie d’absorption UV-visible

La spectrophotométrie est une méthode analytique quantitative qui consiste à mesurer l’absorbance (ou densité optique) d’une substance chimique en solution limpide, en utilisant une lumière sensiblement monochromatique. On peut ainsi, par exemple, déterminer la concentration d’une substance en mesurant l’absorption relative de la lumière par rapport à celle d’une substance de concentration connue. Cette méthode d’analyse est intéressante car elle permet de travailler sur de faibles quantités de substance, de manière non destructrice vis-à-vis de l’échantillon. Elle s’applique à un très grand nombre de dosages. On peut aussi l’utiliser pour déterminer la concentration précise d’un composé absorbant à partir de son coefficient d’extinction molaire, notamment pour les acides nucléiques et les protéines.

Appareils disponibles sur la plateforme : Deux instruments dont un (V670) avec d’excellentes performances : gamme spectrale 190 à 2700nm, très bas niveau de bruit (0.0005 OD), grande linéarité (>4 OD en visible, >3 OD en NIR).

Uvikon XL (Secomam) équipé avec bain-marie ; V670 (Jasco) équipé avec système de contrôle de température par effet Peltier, passeur 6 cuves, sphère d’intégration et logiciel pour la programmation de l’acquisition (courbes de fusion, cinétiques,…).

Uvikon XL

Jasco V670

Dichroïsme circulaire

Le dichroïsme circulaire est une technique spectroscopique d’analyse couramment utilisée pour étudier la conformation des protéines et des acides nucléiques, mais aussi pour les polysaccharides ou pour les petites molécules. Elle est particulièrement adaptée à l’étude des changements structuraux induits par des variations du milieu (pH, température, détergents, co-solvants, tampons …). Parmi les avantages du dichroïsme circulaire vis-à-vis d’autres techniques, on peut citer que l’on travaille en solution diluée, avec de faibles quantités de produit (quelques dizaines de µg), sans limite de taille sur la molécule. Les mesures sont simples et rapides, permettant des mesures cinétiques à des temps très courts. De plus la mesure n’est pas destructrice et il est possible de récupérer l’échantillon après l’acquisition du spectre.

Appareil disponible sur la plateforme : J810 (Jasco) équipé avec système de contrôle de température par effet Peltier et stopped-flow.

Jasco J810

Lecture de microplaques

Deux lecteurs de microplaques sont disponibles sur la plateforme, l’un étant multilabels (Victor) et le second plus spécifiquement dédié à la bioluminescence (Mithras).

Le Victor est un lecteur de plaques incluant 5 modes de mesure : Absorption, Luminescence, Fluorescence, Fluorescence polarisée, Fluorescence en temps retardé.
Le Mithras est équipé pour la Fluorescence, l’Absorption et la Luminescence. Il dispose de deux injecteurs.

Dans les deux systèmes, un jeu de filtres d’excitation et d’émission permet de choisir les longueurs d’ondes adaptées à de nombreux marqueurs.

Appareils disponibles sur la plateforme : Victor 3V (Perkin Elmer), Mithras (Berthold)

Victor 3V

Mithras

Résonance plasmonique de surface

La technologie BIAcore ("Bia" pour "biomolecular interaction analysis" et "core" pour "au cœur de") permet d’étudier des interactions moléculaires entre deux partenaires en temps réel. On observe en temps réel la cinétique de formation/dissociation de complexes entre des biomolécules (ADN/protéine, protéine/protéine) ou entre une biomolécule et un ligand de petite taille (inhibiteur, activateur, effecteur….). On peut ainsi en déduire les constantes d’affinité, la spécificité et les mécanismes d’interactions impliqués, ou la concentration en protéine active dans un mélange. Il est également possible d’effectuer la recherche de partenaires inconnus associés à une protéine d’intérêt (couplage Biacore/MS-ligand fishing).

Appareil disponible sur la plateforme : Biacore 3000 (GE Healthcare) équipé avec système de contrôle de température par bain-marie.

Biacore 3000

VILLETTE Sandrine Ingénieur de recherche CNRS, Responsable technique Tel : 02 38 25 55 38
  @

HAMACEK Josef Professeur de l’Université d’Orléans, Responsable scientifique Tel : 02 38 25 55 82
  @


Cette rubrique ne contient aucun article.