Partenaires

CNRS
Centre de biophysique moléculaire


Rechercher

Sur ce site

Sur le Web du CNRS


Accueil

La protéine DSP1 de drosophile

DESCRIPTIF DU TRAVAIL DE RECHERCHE

Pour comprendre les relations structure/fonction de cette protéine à boîte HMG, nous mettons en œuvre deux approches : l’une biologique et l’autre physico-chimique.

Pour déterminer la fonction de DSP1, nous utilisons le mutant nul DSP1 et les différentes lignées transgéniques que nous avons créées au laboratoire. Nous avons montré que DSP1 est un facteur de remodelage de la chromatine qui est impliqué dans le maintien de la répression ou de l’activation en particulier des gènes homéotiques.

Nous voulons identifier les gènes cibles de DSP1 ainsi que ses partenaires protéiques par immuno-précipitation de la chromatine pontée et de complexes multiprotéiques. Nous déterminerons la structure de la protéine DSP1 de drosophile ainsi que le rôle de ses différents domaines dans la reconnaissance de l’ADN et des protéines.


Déjardin, J ; Rappailles, A ; Cuvier, O ; Grimaud, C ; Decoville, M ; Locker, D ; Cavalli, G

DSP1 contributes to recruitment of Polycomb Group proteins in Drosophila. Nature (2005) 434 533-538

Lindersson, E ; Højrup, P ; Gai, WP ; Locker, D ; Martin, D ; Jensen, PH
a-synuclein filaments bind the transcriptional regulator HMGB-1. Neuroreport (2004) 15 2735-2739

Daulny, A ; Rappailles, A ; Landemarre, L ; Locker, L ; Decoville, M
DSP1 interacts with Bicoid for knirps enhancement. Genesis (2003) 36 104-113


Decoville, M ; Giacomello, E ; Leng, M ; Locker, D

DSP1, an HMG-like protein, is involved in the regulation of homeotic genesGenetics (2001) 157 237-244


Decoville, M ; Giraud-Panis, MJ ; Mosrin-Huaman, C ; Leng, M ; Locker, D

HMG boxes of DSP1 protein interact with Rel homology domain of transcription factors Nucl. Acid. Res. (2000) 28 454-462

ILLUSTRATION : PhEnotype du mutant dsp11

  • → A : souche sauvage de référence
  • → B : mutant dsp11
    - Comparez le nombre de dents sur le peigne sexuel.
  • → C : souche sauvage de référence
  • → D : mutant dsp11
    - Comparez l’intensité d’expression du gène scr dans le disque imaginal prothoracic

LOCKER Daniel Professeur à l’Université d’ Orléans , Responsable de l’équipe   @

DECOVILLE Martine Maître de conférences à l’Université d’Orléans   @

BONMATIN Jean-Marc Chargé de recherche CNRS   @

MARCHAND Patrice Ingénieur de recherche CNRS (CDD)   @

ROBERT Patrice Adjoint technique principal CNRS (50%) @

LAMIABLE Olivier Doctorant @


Les publications de l’équipe