Colloque de l’ADOC – 5 juillet 2019 – CNRS Orléans

L’association des doctorants du Centre de Biophysique Moléculaire (ADOC) organise le vendredi 5 juillet 2019 son 17e colloque scientifique dont le thème est « Science Together ».

Ce colloque aura lieu dans l’amphithéâtre Charles Sadron du CNRS.

Consulter le site de l’événement

Affiche et programme

Inscriptions

Les doctorants et les post-doctorants sont invités à présenter leurs travaux au cours d’une session posters. Pour se faire envoyer un abstract avant le 25 juin 2019, préférentiellement en anglais (français toléré), ainsi que le titre et les noms des auteurs à l’adresse suivante : cbmadoc@cnrs-orleans.fr .

Une publication du professeur Kneller signalée dans « En direct des laboratoires de l’institut de Chimie »

Résumé de l’article :
Envoyer un flux de neutrons thermiques sur une molécule permet de sonder sa dynamique à l’échelle atomique en révélant les mouvements des atomes qui la composent ainsi que leur amplitude. A ce jour l’interprétation des spectres obtenus est balbutiante mais le professeur Gerald Kneller, responsable du groupe thématique "Physique statistique et computationnelle des systèmes biomoléculaires", vient de publier une nouvelle interprétation de ces spectres. Il y établit un lien entre cette description quantique et la description habituelle des spectres dans le cadre de la physique classique, qui traduit des positions dans le temps et l’espace.

Une nouvelle interprétation de spectres de diffusion de neutrons

L’article présente une nouvelle interprétation de spectres de diffusion de neutrons par des systèmes moléculaires qui a beaucoup en commun avec la théorie de Franck-Condon décrivant les transitions vibrationnnelles dans une molécule après absorption ou émission d’un photon. Ici les éléments clé sont les probabilités quantiques pour les
transitions entre les niveaux d’énergie du système étudié, qui sont induites par la diffusion d’un neutron. De cette manière, le concept fondamental de "paysages d’énergie", qui a été introduit par Hans Frauenfelder afin de décrire la dynamique interne de protéines en termes de "sauts" entre les minima de leur énergie (libre) interne, peut être intégré dans l’analyse des spectres de diffusion de neutrons par des systèmes complexes en général. La théorie donne aussi une interprétation physique intuitive des fonctions de corrélation de Van Hove dans le régime quantique, ainsi que de leur limite classique qui est habituellement considérée dans l’analyse de spectres quasiélastiques de neutrons provenant de protéines et d’autres systèmes moléculaires complexes.

Un article du professeur Gerald Kneller a été sélectionné pour figurer dans le “2016 JCP Editors’ Choice”

La collection "2016 JCP Editors’ Choice" contient 70 articles choisis comme étant les articles les plus novateurs et influents de 2016. Ils sont librement disponibles pour téléchargement jusqu'à fin 2017.

L’article développe une théorie de la diffusion quasiélastique de neutrons par des systèmes moléculaires complexes sur la base du comportement asymptotique du déplacement carré moyen des atomes d'hydrogène. La théorie décrit la dynamique stochastique interne des protéines par un minimum de paramètres et elle tient compte de la nature quantique des mouvements atomiques.