Partenaires

CNRS


Rechercher


Accueil > Actualités > Archives > 2014

Cancer : une alternative aux stratégies anti-angiogéniques !

par Frapart - publié le , mis à jour le

Deux équipes du CBM, en collaboration avec le département de biotechnologie médicale de l’Université de Jagellone (Cracovie, Pologne), viennent de publier un article dans la revue Molecular Cancer Therapeutics.

Collet G., Lamerant-Fayel N., Tertil M., Bouchra El Hafny-Rahbi B., Stepniewski J., Guichard A., Foucault-Collet A., Klimkiewicz K., Petoud S., Matejuk A., Grillon C., Jozkowicz A., Dulak J. and Kieda C.
Hypoxia-Regulated Overexpression of Soluble VEGFR2 Controls Angiogenesis and Inhibits Tumor Growth.
Molecular Cancer Therapy, 2014, 13 (1) 665-678 - doit : 10.1158/1535-7163.MCT-13-0637

Résumé :
Une nouvelle voie dans le traitement du cancer vient d’être ouverte pour pallier aux écueils des thérapies anti-angiogéniques. En effet, ces dernières basées sur la destruction des vaisseaux de la tumeur conduisent à des phénomènes de résistance particulièrement illustrés par la sélection des cellules souches cancéreuses résistantes et agressives. En se basant sur les caractéristiques du microenvironnement tumoral qui est très pauvre en oxygène, Collet G. et al ont mis au point une stratégie permettant de faire exprimer, uniquement dans le site tumoral, une molécule (sVEGFR2) capable de neutraliser le développement anarchique des vaisseaux de la tumeur. Ceci conduit non pas à une destruction totale des vaisseaux, qui est délétère, mais à rendre la vascularisation normale. Les conséquences sont un rééquilibrage de la teneur en oxygène ainsi qu’une réduction importante de la croissance tumorale. Cette nouvelle approche de normalisation de l’angiogenèse est une stratégie adjuvante qui permet l’action synergique des thérapies anticancéreuses.