De nouveaux modèles pour prédire et étudier les effets des composés des produits cosmétiques

Evaluer l’activité de composés sur la peau et comprendre leurs mécanismes d’action sont devenus des étapes incontournables pour sélectionner et développer un produit dermocosmétique. Depuis l’interdiction d’utiliser des animaux dans le domaine cosmétique, de nombreux « modèles » se sont développés, notamment avec les récents progrès de la recherche en biologie cutanée et en informatique.

Le livre "Modèles pour l'évaluation des produits cosmétiques, de la molécule à l'humain", coordonné par Catherine Grillon, responsable du groupe "Biologie de la peau" au CBM, et Marek Haftek, du Laboratoire de Biologie Tissulaire et ingénierie thérapeutique de Lyon, donne un aperçu de l’ensemble des modèles utilisés pour évaluer l’activité de composés à visée dermocosmétique, avec leurs avantages, leurs inconvénients et leurs limites. Cet ouvrage, édité par Cosmetic Valley Editions, fait intervenir des chercheurs académiques mais aussi industriels, tous spécialistes de leur domaine allant de la prédiction in silico aux évaluations in vivo, en passant par tous les modèles cellulaires in vitro, des plus simples aux plus complexes.

E=M6 : un reportage au CBM

L’équipe de tournage est venue au CBM filmer des mélanocytes en culture, cellules produisant les pigments cutanés, et interviewer le Dr Catherine Grillon, responsable du groupe thématique Biologie de la peau. L’émission devrait être diffusée sur M6 le 14 avril prochain.

Soutenance de thèse de Florence Abdallah

Directrice de thèse : Chantal Pichon

Florence Abdallah, doctorante du groupe "Biologie de la peau" soutiendra sa thèse intitulée "The role of microRNAs and IL-22 in skin disorders and novel biomarkers for therapeutic and cosmetic applications" le jeudi 31 janvier 2019 à 15h30 à l'amphithéâtre Charles Sadron, délégation du CNRS, Orléans.

Vers une peau rajeunie grâce au plasma froid ?

Catherine Grillon et Giovanni Busco, deux chercheurs du CBM, ont publié un article dans le hors-série n° 18 de Microscoop, revue de vulgarisation scientifique de la Délégaton Centre Limousin Poitou-Charentes. Après avoir expliqué les processus du vieillisement cutané les chercheurs présentent le plasma froid, une nouvelle technologie prometteuse pour stimuler le renouvellement et la croissance des cellules de la peau.