Interview de Martine Regert et Jean-Marc Bonmatin

Suite au succès du livre "Abeilles, une histoire intime avec l'humanité", la revue Abeille et Fleurs (n° 824) publie l'interview des deux auteurs sur 4 pages.

Cette revue (16000 abonnés) a été désignée meilleure revue apicole lors du congrès APIMONDIA 2019. Par ailleurs, le livre paru en novembre 2019, a été offert par L'Union Nationale de l'Apiculture Française aux participants du Concours de miels de France, en janvier 2020.

Reportage documentaire de la télévision italienne avec Jean-Marc Bonmatin

Un reportage tourné au CBM diffusé à la télévision italienne

Le 3 février  la chaîne publique italienne RAI3 a diffusé en prime time un reportage enquête intitulé L’ultima ape.

Filmé au Centre de Biophysique Moléculaire, Jean-Marc Bonmatin intervient à 4 reprises dans ce film documentaire de près d’1h30 sur l’effondrement des abeilles, des insectes et de la biodiversité, du fait des pesticides.

Le film est organisé en plusieurs séquences, le document complet est accessible sur la RAI3 en se connectant via Facebook, Google ou Twitter

Une simulation numérique pour mieux sélectionner les médicaments avant les essais cliniques

Des chimistes de l’Institut de chimie organique et analytique (ICOA, CNRS/Université d’Orléans) et du Centre de biophysique moléculaire (CBM, CNRS) proposent un nouveau modèle in silico, qui décrit la durée des interactions entre une molécule et sa cible biologique. Publiés dans le Journal of Chemical Information and Modeling, ces travaux ont prédit avec succès des effets sur une protéine liée à certains cancers et aident à diminuer les doses et ainsi la toxicité.

Voir la communication de l'Institut de Chimie du CNRS

 

Jean-Marc Bonmatin vient d’être nommé parmi les 23 membres du Conseil Scientifique de L’ANSES

L’ Anses "Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail" (environ 1300 agents et 800 experts extérieurs) intervient dans des domaines diversifiés : alimentation et nutrition humaines, santé environnementale, santé au travail, santé et bien-être des animaux, alimentation animale, médicament vétérinaire, et santé et protection des végétaux.

Le Conseil Scientifique de l’Anses est indépendant et composé exclusivement de scientifiques. Il est garant de la qualité et de l’indépendance de l’expertise de l’Anses. Il est également chargé de superviser le processus d’évaluation de l’activité de recherche de l’Agence qui s’appuie notamment sur une dizaine de laboratoires de référence répartis sur le territoire national.

Arrêté paru au Journal Officiel du 23 décembre 2019

Peptides antimicrobiens : une défensine aviaire atypique à double domaine, spécifique des œufs, révèle de multiples rôles dans la protection de l’embryon

Lire le communiqué de presse du CNRS

Gga-AvBD11, la β-défensine aviaire 11 du poulet commun Gallus gallus (Gga-AvBD11), est spécifique à l'œuf et représente la seule défensine de double taille (9,3 kDa) parmi les 14 AvBDs identifiées chez les espèces aviaires. L'apparition d'une telle protéine à double domaine au cours de l'évolution pourrait être motivée par une augmentation de son efficacité biologique par rapport à une molécule à simple domaine et / ou par la nécessité d'acquérir de nouvelles fonctions portées uniquement par la protéine entière. Pour évaluer la contribution des deux domaines, nous les avons synthétisés chimiquement. Nous avons résolu par RMN la structure 3D de chaque domaine, ainsi que celle de la protéine entière, composée de deux domaines β-défensine compactés. Il n'y a aucune référence pour une telle double-β-défensine dans les banques de données structurales. Ainsi, AvBD11 est l'archétype d'une nouvelle famille structurale, que nous avons nommée Av-DBD (avian-double-beta-defensin).

Sa forte conservation de séquence chez les oiseaux suggère des rôles essentiels dans l'oeuf. En collaboration avec plusieurs équipes (Nouzilly et Tours, France), nous avons montré que la protéine Gga-AvBD11 présente des activités antimicrobiennes contre les pathogènes Gram + et Gram-bactériens, le protozoaire aviaire Eimeria tenella et le virus de la grippe aviaire (H1N1). Nous avons également montré des activités cytotoxiques et anti-invasives, suggérant qu'il pourrait être impliqué dans la (re)modélisation des tissus embryonnaires. Nos résultats indiquent une importance critique du domaine cationique N-ter dans la médiation des activités antibactériennes, antiparasitaires et anti-invasives, le domaine C-ter potentialisant les deux dernières activités. De façon frappante, l'activité antivirale dans les cellules de poulet infectées nécessite la protéine entière.

L'avantage pour les espèces aviaires de posséder une double défensine est une question fascinante. Nous poursuivons les études de relations structure-activité et phylogénétiques au sein de la famille AvBD11 grâce au soutien  de la Région Centre Val de Loire (projet SAPhyR-11).

Ce travail a été financé par les subventions de projets MUSE (Subvention n ° 2014-00094512) et SAPhyR-11 (Subvention n ° 2017-119983) de la Région Centre-Val de Loire.

Structure, function, and evolution of Gga-AvBD11, the archetype of the structural avian-double-β-defensin family
Nicolas Guyot, Hervé Meudal, Sascha Trapp, Sophie Iochmann, Anne Silvestre, Guillaume Jousset, Valérie Labas, Pascale Reverdiau, Karine Loth, Virginie Hervé, Vincent Aucagne, Agnès F. Delmas, Sophie Rehault-Godbert, and Céline Landon