UV-visible absorption spectrophotometry

UV-Vis spectroscopy probes the electronic transitions of molecules that absorb light in the UV and visible regions of the electromagnetic spectrum.
This can be used to identify substances in a sample, to determinate concentration of proteins or nucleic acids, to study enzymatic assays, etc.
Two spectrophotometers are available at the facility, both standard research-grade UV/Vis double-beam spectrophotometer. The V670 system provides users with excellent performances: extended spectral range (190 - 2700nm), very low noise level (0.0005 OD), extended linearity (>4 OD in the visible, >3 OD in the NIR).

Lorsqu’une lumière d’intensité I0 passe à travers une solution, une partie de celle ci est absorbée par le(s) soluté(s). L’intensité I de la lumière transmise est donc inférieure à I0. On définit l’absorbance A de la solution comme :spectro_ab_1-2.jpgL’absorbance est une valeur positive, sans unité. Elle est d’autant plus grande que l’intensité transmise est faible.

La relation de Beer-Lambert décrit que, à une longueur d’onde λ donnée, l’absorbance d’une solution est proportionnelle à la concentration des espèces de la solution et à la longueur du trajet optique (distance sur laquelle la lumière traverse la solution). Ainsi, pour une solution contenant une seule espèce absorbante :spectro_ab_2-2.jpg

Aλ est l’absorbance de la solution pour une longueur d’onde λ ελ (en mol-1.L.cm-1) est le coefficient d’extinction molaire de l’espèce absorbante en solution à cette longueur d’onde λ c (en mol.L-1) est la concentration de l’espèce absorbante l (en cm) est la longueur du trajet optique

La loi de Beer-Lambert est additive. Ainsi, pour une solution contenant plusieurs espèces absorbantes, l’absorbance de la solution est la somme de leurs absorbances.

Voir aussi dans «Optical spectroscopy facility»

Circular Dichroism